Actis , Notaires associés

 

Actis

Notaires associés

1

Peut-on nommer qui l’on veut dans son testament ?

On entend souvent dire qu’un testament nous permet de léguer notre patrimoine à qui on souhaite. En réalité, il existe certaines règles.

Il arrive parfois qu’une personne n’ayant pas de famille ou n’ayant pas de bons contacts avec ses proches, souhaite laisser une partie de son héritage à un ami proche, un médecin soignant, un hôpital…

Pourtant, la loi fixe certaines limites pour ne pas que certains profitent de personnes plus vulnérables.

Ainsi, les médecins et pharmaciens qui, dans leur cadre professionnel, ont pris soin d’un patient en fin de vie, ne peuvent pas être désignés comme bénéficiaires dans son testament.

En tant que patient, vous pouvez bien sûr remercier le prestataire de soins qui s'occupe de vous, mais cela doit se faire avec des cadeaux modestes. Il ne peut donc pas bénéficier d’une donation ou d’une partie d’héritage via un testament.

Qu’en est-il des aidants non professionnels ou les bénévoles ? La loi considère que ces personnes n'exerçant que des soins auxiliaires sur le patient peuvent être nommées bénéficiaires dans un testament.

Dans tous les cas, la prudence est de mise. Toute personne rédigeant un testament ne devrait pas être soumise à quelconque influence.

Pour avoir la certitude que vos dernières volontés soient correctement respectées, contactez une étude notariale. Le notaire vous conseillera et vous guidera dans cette étape importante.

 

Data Protection Officer

L’étude a désigné un data protection officer pour assurer la protection des données à caractère personnel qu’elle traite. Toute demande relative à la protection des données à caractère personnel de l’étude ainsi que toute demande relative à l’exercice des droits des personnes concernées peuvent lui être adressée à l’adresse info@privanot.be .